Mes partenariats

Cosmétique maison bio à base d'huile essentielle et d'ingrédient cosmétique

Pages

Publié par Framboise

L’Extrait de Pépins de Pamplemousse, un antibiotique naturel
Agit sur plus de 800 bactéries et parasites
 
 

Pamplemousse Jacob Harich vit en Floride, il est médecin physicien, immunologiste et Prix Einstein.
En 1980, en jardinant, il remarque que les pépins de pamplemousse ne pourrissent pas sur son tas de compost. Le phénomène est reproduit dans son laboratoire où il apparaît rapidement que les graines de pamplemousse recèlent une substance à la fois plus puissante et moins nocive que tout antibiotique connu. Des recherches sont alors entreprises à l'Institut Pasteur, l'Institut pour la microécologie de Hebon en Allemagne et la Southern Research Institute aux USA. Un incroyable spectre d'action est mis en évidence, à la fois sur les bactéries, les virus, les levures et les champignons, ainsi que divers parasites, alors que l'action des antibiotiques conventionnels se limite aux bactéries. En 1990, le Dr Allan Sachs de Woodstock N.Y. reprenant les études du Dr Harich se demande s'il n'avait pas découvert l'anti-microbien parfait.

Les propriétés de l’extrait de pépins de pamplemousse
L'action de l'extrait de pépins de pamplemousse (EPP) s'étend à environ 800 souches de bactéries et de virus, et à environ 100 souches de champignons, ainsi qu'à un très grand nombre de parasites unicellulaires. C'est un score unique.
Son action anti-microbienne se développe à une concentration moyenne de 1000ppm (parts par million) ce qui correspond à 8 gouttes par verre d'eau environ.
• des essais comparatifs en concurrence avec 30 antibiotiques puissants et 18 antimycosiques ont été établis par des équipes de recherche internationales.
Dans chaque essai, l'huile de pépins de pamplemousse étant d'un effet équivalent ou supérieur sur les souches présentes.
• le produit est dépourvu de toxicité. Il faudrait absorber 4000 fois la dose normale pour atteindre des effets d'empoisonnement.
• l'extrait de pépins de pamplemousse favorise les défenses immunitaires, alors que les antibiotiques classiques les inhibent.
• au niveau intestinal, alors que l'extrait de pépins de pamplemousse inhibe les bactéries nocives, il ne touche absolument pas aux indispensables bifidus et ne diminue que très peu les lacto-bactéries.
De plus, l'ensemble de la flore se trouve améliorée.
Normalement, ce produit ne fait l'objet d'aucune réaction allergique. Néanmoins, selon les statistiques, il y a environ 4% des personnes qui présentent une allergie aux agrumes en général. Dans ce cas, ces personnes doivent commencer par une dose minimale.

Applications internes
Il est recommandé de boire un verre d'eau ou de jus mélangé à 3 à 15 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse (DR = Dosage Recommandé, voir tableau ci-dessous), et renouveler deux à trois fois par jour. Ce dosage n'est qu'une indication approximative qui peut varier selon le poids de la personne. Voici quelques unes des pathologies pour lesquelles l’Extrait de Pépins de Pamplemousse s’est avéré efficace. Nous vous conseillons pour certaines d’entre elles de l’utiliser en synergie avec d’autres produits.
Allergies : Les applications en cas d'allergies de différentes origines ont donné généralement de bons résultats.
Très souvent, ces allergies sont en rapport avec la levure Candida. DR à associer avec Allermin Gouttes
(2 gouttes 3 fois par jour la 1re semaine ; 4 gouttes 3 fois par jour la 2e semaine ; 6 gouttes 3 fois par jour la 3e semaine ; 8 gouttes 3 fois par jour et maintenir de la 4e à la 12e semaine). Amygdalite : DR jusqu'à la disparition des symptômes. De plus, il faut se gargariser cinq à six fois par jour avec 10 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse mélangées dans un verre d'eau tiède.
Bronchite / Toux : Application jusqu'à la disparition des symptômes (éventuellement pendant plusieurs semaines). DR à conjuguer avec Pulmophase Capsules :
– Infections aiguës : 2 capsules matin, midi et soir pendant une à trois semaines.
– Affections multi-résistantes et chroniques : matin, midi et soir : 1 capsule la 1re semaine. 2 capsules de la 2e à la 12e semaine.
et Pulmophase Sirop : 5 ml, 4 fois par jour.
Candida albicans : La levure Candida albicans peut s'implanter dans les intestins où elle risque d'attaquer tout l'organisme en déclenchant une gamme complète de symptômes. Elle produit environ 100 substances toxiques qui peuvent agir sur les différentes fonctions du corps, y compris sur le cerveau, le système nerveux et le système hormonal. Un traitement contre la Candida albicans devrait toujours s'accompagner d'une modification des habitudes alimentaires et d'un drainage des toxines par une grande consommation d'eau. Supprimer tout apport de sucre. Nettoyage au charbon végétal au préalable. Charbon végétal Super Activé pot de 100g (1 cuillère à soupe matin et soir dans un verre d’eau entre les repas pendant 3 semaines. Espacer les prises de 3 heures de toute prise médicamenteuse).
La mort des champignons libère des substances toxiques que l'organisme doit éliminer. Il faut toujours commencer par une petite dose de 3 gouttes et, selon l'état général, augmenter lentement au cours des semaines. Si les organes de désintoxication comme le foie et les reins sont très affaiblis et si l'attaque des levures sont très virulentes, il faut commencer par 1 goutte par jour pour tester la réaction. Autrement, suivre le dosage indiqué au début. Le traitement doit durer en général trois mois. Prise conjointe avec Candicide Capsules (matin, midi et soir : 1 capsule la 1re semaine, 2 capsules de la 2e à la 4e semaine. 3 capsules de la 5e à la 8e semaine et descendre à 1 capsule de la 9e à la 12e semaine).
Cystite / Inflammation de la vessie : L'extrait de pépins de pamplemousse donne aussi de bons résultats dans les infections de la vessie qu'elles soient chroniques ou aiguës. En plus d'un dosage conforme à celui indiqué, il est recommandé de boire beaucoup de liquide. Il est également conseillé de prendre la dernière prise avant le coucher. S'il s'agit de douleurs chroniques, il faut utiliser le produit pendant plusieurs semaines et continuer encore quelques jours après la disparition des symptômes.
Douleurs menstruelles : Dans certains cas, ces maux sont liés à la Candida albicans parce que cette levure comporte des substances similaires aux hormones, capables de dérégler l'équilibre hormonal. Pour le traitement à appliquer dans le cas d'une telle présence, voir le chapitre sur la Candides albicans.
Goutte : La goutte peut, comme de nombreuses autres maladies, avoir un lien avec une infection liée à la levure Candida. Si tel est le cas, un traitement à l'extrait de pépins de pamplemousse peut apporter une amélioration.
Grippe : De plus, et selon les symptômes, une application externe est conseillée. L'extrait est également conseillé en matière de prophylaxie dans les périodes de grippe. DR à combiner avec 30 ml de Noni à jeun pour renforcer les défenses immunitaires.
Infections : La plupart des infections sont dues à des agents pathogènes ; un traitement à base d'extrait de pépins de pamplemousse peut donc apporter une amélioration sinon une guérison. DR à poursuivre si nécessaire, pendant plusieurs semaines.
Maladies infectieuses : Le plus souvent, elles ont pour cause l'invasion de l'organisme par des bactéries, champignons ou virus. L'extrait de pépins de pamplemousse s'avérera efficace face à un grand nombre de micro-organismes. Plus on prend de l'extrait rapidement, plus son effet sera probant.
Mycoses : Depuis quelques années, les mycoses ont pris une ampleur phénoménale. Une des plus connues et des plus nocives est celle de la levure Candida albicans, mais il existe un bon nombre de levures et de moisissures installées dans l'organisme humain et responsables de nombreux maux. Pour le traitement voir « Candida albicans ».
Parasites internes : Un grand nombre de parasites du minuscule micro-organisme jusqu'au ver solitaire adulte ont choisi l'homme comme hôte, en altérant, souvent avec gravité, notre bien-être physique. Le fait de prendre de l'extrait de pépins de pamplemousse favorise l'élimination de ces parasites. DR et ce, pendant plusieurs semaines. Il est conseillé de faire une à deux cures par an.
Rhume : Appliquer le DR.
Sinusite : Appliquer le DR.
A conjuguer avec Rhinophase Capsules :
– Infections aiguës : 2 capsules matin, midi et soir pendant une à trois semaines.
– Affections multi-résistantes et chroniques : matin, midi et soir : 1 capsule la 1re semaine. 2 capsules de la 2e à la 12e semaine.
et Rhinophase Sirop : 5 ml, 4 fois par jour.
Système immunitaire, affaiblissement
: L'extrait de pépins de pamplemousse peut aider énormément le système immunitaire en tuant des bactéries, champignons, parasites et aussi certains virus. DR pendant plusieurs semaines.

Commenter cet article

cristine 19/03/2010


je n'y pense pas assez, c'est vrai que c'est un excellent anti bactétien, merci copinette!


marie-neige 19/03/2010


C'est phénoménal ce que peut faire l'extrait de pépins de pamplemousse. Je l'utilise vien sûr dans mes préparations cosmétiques mais çà s'arrête là. Je vais pouvoir faire une petite cure çà ne fera
pas de mal quelques gouttes le matin pendants une semaine ou deux.
Merci Framboise tu nous facilites beaucoup la vie. Bisous.


kallie 19/03/2010


Je n'y pense pas toujours ! Je recommence une cure


LEMANTINE 19/03/2010


Bon soir Framboise,
Justement, j'ai des problèmes d'allergie, je vais suivre tes conseils et figure-toi que mes problème d'allergie se sont déclancher en février suite à une bronchite asthmatiforme.
Alors pluôt 2 fois qu'une pour moi.
A bientôt.Véronique de THONON(74).


Lamity 21/03/2010


moi j'ai fais une cure au début de l'hiver, mon zhome aussi, et on s'en est plutôt bien tirés.....C'était aussi à cause de la menace grippale....Et je recommencerais tous les hivers........Byzz


Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog